C’est avec les 9-11 ans du Chalet Des Forêts que nous sommes partis sur les hauteurs de « Bella Vallis » dans cet alpage magnifique chargé d’histoire : les chalets construits là-haut ne bénéficient pas de l’abondance des sources, c’est l’eau de pluie collectée dans des « toanes » et la neige chargée dans des hotes et remontées à dos d’homme depuis les profondes « tannes » qui permettaient aux bêtes et hommes de survivre dans ce milieu aussi rude qu’il est beau .

le refuge de Nifflon d’en Haut

Le couché de soleil sur le Mont Blanc

rencontre à la redescente